Des questions ?
hello@artaucentre.be
Un parcours artistique
en plein cœur de Liège
A partir du 3 octobre
jusqu'au 31 décembre
Your search results

Charlie Malgat – AGONY

Rue Gérardrie 23
Retrouvez cette oeuvre ici :
Rue Gérardrie, 23, Liège
add to favorites
325

Description

Coordonnées du propriétaire :

Optimum

Fabien Smajz

04.221.48.70

 

La pratique artistique de Charlie Malgat se développe depuis plusieurs années autour d’une véritable obsession pour le vivant : « ce qui se meut, danse, convulse, se modifie puis mute pour rester en vie ». Le corps humain est  son terrain d’expérimentation : elle l’étudie, l’examine, le dissèque puis le réanime – mettant en scène des organes et bouts de chair chorégraphiés, transcendés dans un univers fictionnel immersif emprunt d’humour et de poésie, à la fois sensuel et trivial.

Utilisant tour à tour la vidéo, l’installation multimédia, la sculpture, le son ou le dessin, chaque médium nourrit et complète les diverses facettes d’un monde virtuel où se baladent allègrement une paire de fesses sonores (Les fesses qui chantent, 2019), une bouche bée jusqu’à la luette (Out, 2018), des organes dans un dernier frisson de vie (Extracting Organs, 2018) ou encore un steak synthétique, cultivé en laboratoire, livrant ses états d’âme (HD STEAK, Monocellular Spleen, 2016).

Chaque œuvre déploie de façon métonymique une partie d’un corps en un système autonome, animé par une force vitale qui palpite et qui gronde faisant surgir des sentiments originaux. L’émancipation de ces ‘objets sensibles’ [trad : feeling objects] se constituent dans un jeu de va-et-vient entre intériorité et extériorité, l’objet composé de mousse et de latex étant littéralement “fourré” (stuffed sculptures) d’une matière prête à  jaillir.

La sculpture, réalisée à l’occasion d’Art au Centre, Agony est un gros donut posé au sol. La bouche ouverte, les yeux écarquillés, la taille démesurée, en pleine lecture, ce personnage s’est en réalité évadé d’une nouvelle tribu de friandises que l’artiste conçoit pour son prochain film intitulé Sugar Free. Dernière figure anthropomorphe de cet univers, Agony est un système autonome simple, qui vomi et mange, qui mange et vomi, s’intoxique sans fin et se régénère de plus belle. Dans ce mouvement permanent, il subsiste mais il vit, et vient s’encanailler au fond de la vitrine apportant avec lui un ouvrage au titre évocateur : Unruly Art – Art disruptif, indiscipliné,  en dehors des règles.

Avec cet avant-goût, l’artiste interroge notre rapport au corps et aux substances inconnues bien que séduisantes que nous ingérons sans fin/faim jusqu’à l’indigestion. Celles-ci nous animent-elles ? Pouvons-nous percevoir la globalité de leurs effets ? Il s’agit aussi de se fier à nos organes, dont l’estomac capable, sans que nous le commandions, de rejeter hors de nous ce qui nous affecte.

Tout projection faite, la sculpture de Charlie Malgat, comme l’ensemble de son œuvre, interroge également notre rapport à l’art et à ses objets. L’envie d’insuffler la vie, de créer une sculpture vivante, dotée d’intentions propres et donc d’une mise action, place l’artiste dans une généalogie qui avant elle a travaillé le corps et l’objet comme systèmes autonomes égaux : le corps devenant objet et l’objet devenant humain. Nous sortons du cadre d’un art de la mimesis ou de la représentation, pour entrer dans un art libérateur qui prenant le corps comme objet affranchi de toutes ses fonctions naturelles peut laisser la place à l’indéterminé, l’indiscipliné et l’involontaire.

C’est donc dans une altérité non subjective, vers un autre émancipé, que prend forme l’art de Charlie Malgat, qui par la tribulation de ses objets vivants nous amène à regarder l’intérieur des systèmes qui nous entourent, souvent intoxiqués, qui échouent et se régénèrent à l’infini.

Commissaire : Sophie Delhasse

Adresse: Rue Gérardrie, 23
Ville:
Code postal: 4000
Pays: Belgium
Ouvrir dans Google Maps
Property Id : 19035

Compare Listings

fr French
X