1

Pluie N20, depuis la terre…

#9

Collectif Nuiits Delphine Dubois et Juliane Lavis

Commissaire: Marjorie Ranieri

202Hôtel de la Cour de Londres 40 Rue Hors-Château

À travers Nuiits, l’anagramme de in situ, Delphine Dubois et Juliane Lavis créent des installations à partir d’objets récupérés. Tout en respectant leurs qualités plastiques et fonctionnelles, parfois en magnifiant carrément leur histoire, elles débauchent ces objets pour en modifier la perception. Et, à travers un montage-récit qui reflète cette intention, elles les dotent d’une nouvelle dimension.

Mémoire, mutation, reconversion, mensonge, création. Elles courent derrière l’Histoire collective intemporelle à travers nos petites histoires fractionnées.

Durant l’hiver 2019, sur le chemin du travail emprunté chaque matin, l’une des artistes est attirée par des petits objets cylindriques, à la fois beaux et intrigants qui jonchent le bitume. Jour après jour, elle les a ramassés, ces petits obus métalliques qui alimentent la chronique contemporaine de nos villes. D’abord ceux qu’elle croisait sur sa route, ou le long des trottoirs. Des dizaines tous les jours. Puis, ceux disséminés sur les parkings ou dans les squares de Bruxelles ou d’ailleurs. Des centaines de cartouches de gaz pour siphon à l’usage détourné pour quelques secondes de récréation.

Au-delà de la beauté formelle de l’objet, qu’est-ce que ces cartouches recèlent comme secrets ? Fugace euphorie ou échappée pas si belle ? Delphine et Juliane s’emparent de ces traces pour raconter une histoire à la fois collective et clandestine. Dans cet espace-miroir, qu’est la vitrine, cette installation est en contact direct avec la rue, ce théâtre de la vie qui leur a fourni leur matériau.

 

Marjorie Ranieri