1

PRIVACY’S ARCHEOLOGY

#9

Niels-Jan Tavernier

Commissariat et scénographie: Bertrand Léonard

220Place de la République Française, 23

Des vaisseaux spatiaux exhibent leur squelette comme des fossiles métalliques.

Des guerrières géantes et voluptueuses semblent figées, tétanisées, inaccessibles.

Des chevaliers mutants aux formes acérées hésitent entre nous déchiqueter et nous chatouiller.

Des ptérodactyles, des avions de chasse et des astronefs partagent le ciel sous le regard impassible des T-rex et autres Brachiosaures.

On ne saurait dire s’il s’agit d’une civilisation disparue ou à venir.

Si on évolue dans un monde parallèle ou si on plonge dans un univers intime.

Ces représentations, chacune symbole de puissance, de violence et de technologie apparaissent étrangement sensibles et vulnérables.

Ces différentes chronologies historiques ou fantasmées cohabitent grâce à cette fragilité commune.

Qui nous renvoie à notre propre condition de témoin du (des) temps qui passe(nt).

 

Bertrand Léonard