1

Censorship

#9

Bram Van Meervelde

Commissaire: Alicja Melzacka

22244 Rue Saint-Gilles

Bram Van Meervelde (1991) vit et travaille à Anvers.

Étudiant en langue latine et pas vraiment adepte des mathématiques, il poursuit sa formation dans le domaine artistique.

Son intérêt pour les arts vient de son père et sa mère, tous deux amateurs d’art et collectionneurs.

En 2010, Van Meervelde peaufine sa formation à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers où il obtient son master en 2014.

Au cours de ces études, il vit en résidence Erasmus à Athènes pendant six mois. L’absorption et l’observation intensifiées de la vie et de la culture grecques conduisent par la suite à une riche variété d’œuvres.

Bram Van Meervelde ne se débarrassera jamais d’Athènes et revient régulièrement à cet épicentre chaleureux et chaotique de l’esthétique.

Dès l’âge de 17 ans, il participe à différentes expositions collectives comme ‘New Masters’ (2014, Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers, organisée par Philip Aguirre), ‘Séries’ (2014, CAPS, Anvers, organisée par Paul Poelmans), ‘Traces of the present’, [2015, Serifos, Grèce, organisée par Eva Vaslamatzi et Danai Giannoglou], une exposition en duo à la Transit Gallery [2015, Malines], ‘Now Belgium Now’ [2016, Anvers],’Terra Quadrata’, KEIV, [2017, Athènes], Expo 2018, [2018, Anvers, organisée par l’arrondissement d’Anvers], Het Voorstel [2018, CC De Steiger, Menin, organisée par Hans Martens].

Sa première exposition solo en galerie ouvre ses portes en octobre 2019 à la Galerie Transit Mechelen.

En parallèle, il publie plusieurs éditions limitées et collabore avec d’autres artistes sur un large éventail de projets, y compris le street art.

Bram Van Meervelde aime jouer avec les spécifications d’un certain lieu, à l’intérieur et à l’extérieur, légalement et illégalement. À première vue, son œuvre semble axée sur les banalités de la vie mais à y regarder de plus près, son analyse s’avère très profonde et fondamentale.

 

 

 

Alicja Melzacka