1

Kung Fu du Samouraï

#10

Samuel Cariaux

Commissaire : Bertrand Léonard

2296 Rue du Palais

Il y a comme un décalage, un contraste entre l’univers excentrique de Samuel et le côté solennel de sa démarche créatrice. Tel le samouraï, l’une des figures majeures de son panthéon, il applique de la rigueur à son travail, de la minutie dans la gestion de son environnement. Il a besoin de s’approprier son espace au point d’en faire un sanctuaire au centre duquel il trône, imperturbable. Pourtant, il accueille chaque visiteur avec le sourire, fier de l’intérêt qu’il suscite. Il prend un réel plaisir à lui présenter son oeuvre, à citer ses sources d’inspiration, à le guider à travers ce pavillon aussi structuré que foisonnant.

On comprend rapidement son attrait pour le sacré, le mythologique. Du Japon, où il s’est rendu à deux reprises, il reproduit la calligraphie, les kimonos, les temples, les bouddhas, les dragons, les samouraïs ou encore, les geishas. D’ailleurs les femmes, il les aime sexy, provocantes, rock’n’roll dans leur posture, passionnées dans leurs baisers. […]

Cet attrait évident pour l’extravagance, la culture pop et ses idoles, Samuel l’exprime aussi en version textile. Il relooke à son goût des vêtements de récupération par des interventions stylistiques brèves et surtout par le dessin de ses sujets favoris. […] Cet engagement total en a fait l’une des figures de proue du Créahm, une personnalité singulière qui n’a pas fini de nous émerveiller.

Gaëtan Lino